L'œil humain est en fait plus sensible à la couleur et aux formes qu'aux chiffres et aux mots

Il est d'ailleurs surprenant que les codes couleurs ne soient pas la base des menus dans les logiciels. Il existe pourtant déjà un certain de cas où cette caractéristique est utilisée. Si on regarde les environnements de développement de logiciel, la colorisation des lignes de codes est largement utilisée pour retrouver la cohérence dans l'écriture des différentes rubriques de code, les fonctions ou les "librairies" de code.

 
 
 
Prenons l'exemple Visual Studio de Microsoft ou encire Alfred 3, la boîte à outils pour Mac qui reconnaît le code quand on fait un copier-coller.. Cette technique a été reprise tout simplement dans l'HTML qui propose un changement de couleur dès qu'il y a un hyperlien.